« Je pense trop la nuit » : 6 astuces pour enfin dormir

C’est l’heure de dormir, et vous vous allongez confortablement dans votre lit. Vous essayez de dormir, mais au bout de quelques minutes : vous pensez à votre ex, à ce que vous avez à faire demain et à ce que vous auriez du répondre à votre insupportable collègue. Et oui, ça chauffe… Vous cherchez des solutions, mais vous ne trouvez rien. Vous vous dites que vous n’en trouverez jamais, et que vous allez passer vos journées à être fatigué. Ne vous en faites surtout pas, on fait cet article pour vous ! On vous dit comment arrêter de trop penser la nuit et dormir.

penser et dormir

« Penser trop », c’est quoi ?

En fait, ce n’est pas que la nuit que vous pensez trop. Même en pleine journée, vous êtes pris par 1000 pensées. Vous analysez tous les événements, même les plus anodins, des dizaines de fois. Et quand vous faites une activité, vous vous éparpillez vite sur 6 autres.

D’ailleurs, vous n’avez pas juste trop de pensées, vous avez trop d’énergies, d’émotions et de sensations. Et vous remarquez tout, les couleurs, les objets mal placés, et mêmes les petits bruits. Et tout ça vous énerve et vous empêche de vous concentrer. Surtout que vous analysez ces détails sous chaque angle.

Tout cela a un nom : la sur-efficience mentale (et tout le monde n’est pas sur-efficient).

Pourquoi vous pensez trop ?

La sur-efficience mentale désigne une manière d’agir différente, causée par la prédominance de l’hémisphère droit du cerveau. C’est le côté de droit de votre tête qui contrôle tout ou presque tout. Et ce flanc du cerveau favorise :

  • le sensoriel ;
  • l’intuition ;
  • et l’instinct.

Par conséquent, vous avez une vision générale des choses, vous apercevez et comprenez tout, sans réellement savoir pourquoi. Environ 80 % des individus ont l’hémisphère gauche prépondérant.

Par ailleurs, d’autres raisons peuvent expliquer ce phénomène.

Vous doutez rapidement. Par exemple, un proche peut vous dire qu’il n’est jamais allé au parc, alors que vous êtes certain de l’avoir vu. Ensuite, vous cherchez à être rassuré en essayant de faire coïncider des détails. Ou bien vous repensez à la scène 56 fois pour trouver la solution. Parfois, vous vous posez des dizaines de questions pour essayer de valider votre version des faits.

Vous êtes certainement susceptible, et vous prenez tout personnellement. Votre voisin ne vous a pas dit bonjour correctement, et vous commencez à vous demander si c’est contre vous. Et pour être sûr, vous vous repassez la scène, 78 fois cette fois, pour voir ce qui n’allait pas. Alors que votre voisin était sûrement pressé et stressé. Son attitude n’était pas contre vous.

Vous savez pourquoi vous pensez trop, mais concrètement, comment arrêter de trop penser la nuit et dormir.

Arrêtez de trop penser et endormez-vous avec ces 6 astuces

penser trop et mieux dormir

1. Pour arrêter de trop penser et dormir : écrivez

Cette astuce est redoutable, dès que vos pensées commencent à s’installer, dégainez une feuille et un stylo. Et là, vous avez le choix ! Vous pouvez écrire ce qui vous tracasse, faire un petit dessin, et même faire des spirales.

N’hésitez pas à écrire tout ce qui vous passe par l’esprit, même les mots les plus farfelus. Pensez également à planifier votre lendemain, si ça vous stresse.

Vous verrez, au bout de quelques, minutes vous serez soulagé.

Vous n’aimez pas écrire ? Pas grave, on a une autre solution pour vous !

2. Pour arrêter de trop penser et dormir : marcher

Vous vous êtes certainement retrouvé dans cette situation : vous commencez à trop réfléchir, et vous vous tournez dans tous les sens et votre lit devient chaud. Et finalement vous arrivez à tout, sauf à dormir.

Dans ce cas, levez-vous et marchez. Vous avez besoin de sortir du contexte anxiogène de votre lit, pour pouvoir y retourner dormir. Faites un petit tour chez vous, buvez de l’eau et ouvrez la fenêtre. Une fois que vous vous sentez plus frais, retournez dormir.

Vous n’êtes pas très sportif ou vous avez peur de marcher seul le soir ? On a l’astuce qu’il vous faut.

3. Pour arrêter de trop penser et dormir : pensez… à autre chose !

Rendez-vous compte de la chance que vous avez, vous êtes confortablement dans votre lit au chaud. Pas de travail, pas de bruits et pas de stress. Donc fermez les yeux et pensez à de belles choses. Et faites-vous plaisir hein, rêvez du voyage que vous voudriez faire, pensez à votre plat préféré ou à un moment agréable de votre vie.

Si vous êtes en panne d’idées, remémorez-vous 3 choses positives de votre journée.

Dans le même style, vous pouvez vous concentrer pour arrêter de trop penser la nuit et dormir.

4. Pour arrêter de trop penser et dormir : concentrez-vous

Pour être sûr de vous endormir, réfléchissez à un truc bien chiant, ou relaxant (c’est relatif). Pensez à un arbre, un caillou, un chat qui dort ou à des nuages. Vous verrez, ça marche très bien. Vos paupières vont devenir très lourdes.

Dans le même thème, essayez la méditation en cas d’insomnies pour cause de pensées intempestives.

5. Pour arrêter de trop penser et dormir : méditer

Vous repensez à un moment gênant, et ça vous empêche de dormir. Asseyez-vous, ou restez allongé, et prenez de grandes respirations. Inspirez tout doucement, et expirez de la même manière. Vous verrez ce mauvais souvenir s’éloigner peu à peu. Quand vous êtes complètement détendu, retournez dormir.

Dernière astuce pour arrêter de trop penser la nuit et dormir : s’énerver un bon coup.

6. Pour arrêter de trop penser et dormir : énervez-vous

N’utilisez cette astuce qu’en cas d’extrême urgence. Quand les 5 autres se révèlent inefficaces, utilisez-la. C’est votre dernière carte.

Quand ça ne va plus, réveillez la personne à côté de vous, et criez (pas trop fort non plus), pleurez et râlez. Et ensuite, parlez-en à la personne qui partage votre lit, ou votre maison. Cette dernière sera à l’écoute et vous aidera.

Voilà, vous savez pourquoi vous réfléchissez trop la nuit, et vous avez toutes les armes pour trouver le sommeil. Donc pour arrêter de trop penser la nuit et dormir, commencez par une de ces astuces !

N’hésitez pas à consulter notre dossier complet sur le sommeil et nos conseils pour mieux dormir.

Bonne nuit !

Laisser un commentaire