Quelles sont les marques de matelas à éviter en 2022 ?

Parmi les éléments qui composent une literie, se distingue un accessoire hors pair sans lequel, le confort de couchage ne saurait avoir lieu. Je vous aurais laissé deviner si la réponse n’était pas assez perceptible. Il s’agit bien du matelas, un meuble de couchage aux rôles divers. Des utilités (offrir un confort au travers d’un accueil ferme et doux, maintenir la colonne vertébrale du dormeur dans une bonne position…) pour lesquelles, de nombreuses entreprises se sont lancées dans sa fabrication.

Un fait qui a conduit à la naissance d’un nombre impressionnant de marques de matelas ces 20 dernières années. Alors qu’une majorité desdites marques s’est spécialisée dans la fabrication de produits haut de gamme, quelques-unes sont carrément passées maîtres dans la fabrique de matelas de faible qualité et sont, par conséquent à éviter. Souhaitez savoir ces marques ? Plus de souci à vous faire. En plus de les citer, je vous dirai absolument tout à leur sujet. Top, c’est parti !

Les marques de matelas à éviter !

Comme je viens de l’introduire, il y a de nombreux fabricants au monde. Mais toutes les marques de matelas ne conçoivent pas le même type de produit. À côté des entreprises qui fabriquent des matelas de qualité, a-t-on, d’autres enseignes dont les matelas sont très loin de ce que veulent les clients. Mais avant que je ne vous en parle, découvrez ce qu’est tout au moins un matelas et quelle fut sa première marque.

Le matelas, un simple accessoire de couchage !

Rassurez-vous, le matelas n’est pas qu’un accessoire de la literie. Il s’agit d’un meuble de couchage essentiel, sinon, le plus important. Le matelas est un meuble de couchage destiné à accueillir le dormeur, de sorte que ce dernier ne ressente ni douleur ni gêne. Mais plutôt, un confort optimal.

De même taille que le lit ou le sommier sur lequel il est posé, cet élément de literie doit en principe permettre à la colonne vertébrale de son utilisateur d’avoir une position normale. Surtout lorsque ce dernier est couché. Mais a-t-il toujours été le cas ? Certainement pas. Vous le comprendrez au travers de cet historique.

Apparus pendant la période néolithique, les matelas tels qu’ils sont connus à l’ère contemporaine étaient bien différents et étaient conçus, non pas pour satisfaire une exigence de confort, mais plutôt pour éviter une chose : que les personnes d’alors dorment à même le sol. En réalité, c’est cette vision qui a amené le peuple d’entretemps, je veux parler des Perses et des Romains, à fabriquer déjà à leur époque, des matelas.

Lesquels étaient faits avec différents matériaux. Ils s’agissaient de la laine, de la paille, des peaux d’animaux. L’eau aussi pourrait être ajoutée à la liste des matériaux utilisés puisqu’à l’époque, elle remplaçait la laine ou la paille. Elle était versée en quantité suffisante dans les peaux d’animaux cousus hermétiquement. L’usage d’un type donné de matériel dépendait, non pas juste de la volonté du dormeur, mais de ses capacités financières. Les laines étaient par exemple réservées aux plus nantis.

Les matelas modernes sont plus confortables que ceux anciens. Les matériaux de fabrication s’étant diversifiés. Aujourd’hui, il y a diverses sortes de matelas. Il y a ceux en latex, les matelas à ressorts ensachés, les matelas à mémoire de forme, les matelas hybrides (mousse et ressorts ensachés) et bien plus.

Les marques de matelas à éviter !

Quelle fut la première marque de matelas ?

Tel que vous pouvez déjà l’imaginer, l’usage du matelas ne s’est pas limité aux Romains ni aux Perses. D’autres générations ont également conçu à leur manière le matelas et l’ont perfectionné avec les moyens disponibles dans le temps. Il faut mettre l’accent sur le fait que le matelas n’a jusque-là pas encore été un meuble objet d’enjeux économiques.

Pour qu’il le devienne, il faudra attendre les années 1900 pour que de nombreuses sociétés commerciales se créent et se spécialisent dans la conception et la commercialisation du matelas. Plus qu’un enjeu économique, je peux le dire, le matelas est devenu un accessoire de confort de couchage, un mobilier sans lequel, la qualité du sommeil ferait défaut.

Dans l’optique donc de revoir le confort du matelas pour qu’il soit à la pointe de la modernité et de la technologie, un homme découvrit le latex dans les années 1929. Il s’agit de l’Écossais John Boyd Dunlop qui aura utilisé la matière découverte (le latex) dans ses matelas.

Vous l’aurez compris, il a été le premier à développer le latex et à l’intégrer dans ses mousses de matelas. Ces dernières ont été commercialisées sous Dunlop, la marque qui, peu de temps après, deviendra : Dunlopillo. Historiquement, c’est cette marque qui sera reconnue comme la plus ancienne et la première.

Quelles marques de matelas faut-il esquiver ?

L’acquisition d’un matelas est un investissement aussi bien en santé que dans le bienêtre. De ce fait, vous êtes bien en droit de refuser un qui n’est pas de bonne qualité. Dans l’accomplissement de cet exercice, des ennuis peuvent survenir.

Selon le niveau de la procédure d’achat, le vendeur pourrait s’opposer à ce que sa vente soit déclarée rédhibitoire. Dans d’autres cas, l’achat aurait été déjà conclu avant que vous, vous ne constatiez la mauvaise qualité du matelas. Bref, des problèmes du genre, il y en a des masses. Heureusement qu’il est possible de les échapper en évitant de vous intéresser aux marques de matelas suivantes :

Hifort

C’est une marque très peu connue. Vous savez sans doute déjà pourquoi ! Il s’agit bien entendu de la qualité des matelas qu’elle met en vente sur le marché. Les produits de cette marque ne répondent à aucun critère sur la base desquels, un matelas est qualifié de haut de gamme.

Hifort varie certes les dimensions de ses matelas, mais ces derniers n’offrent aucun confort à l’utilisateur. Ceci pour diverses raisons. Il y a premièrement le maintien de l’accessoire qui fait défaut. S’ensuit l’équilibre entre souplesse et fermeté que n’arrive toujours pas à trouver la marque. Ce qui rend les matelas produits très mauvais à l’accueil parce qu’ils sont, soit trop fermes, soit trop souples. Il y a aussi le rapport qualité-prix que j’estime vraiment inégal. Alors que le matelas n’est ni haut de gamme ni tout au moins de bonne qualité, son prix d’achat est bien en hausse et avoisine celui des marques célèbres et recommandées tant en Europe qu’au-delà.

Mymoosi

Elle fait partie des marques françaises les moins connues aussi bien en France qu’à l’étranger. Elle fut prisée pour un seul critère : le fait que ses matelas soient produits en France et non à l’étranger.

En matière de qualité des matelas de cette marque, beaucoup restent à dire. Tout comme la marque précédente, le confort normal d’un matelas y est absent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de personnes s’intéressent aux marques plus connues et détenant, de surcroît, des recommences de la part de l’association des consommateurs. En plus de la faible durée de vie des matelas, il faut aussi ajouter le fait que la marque fasse tous les différents types de matelas sans jamais réussir une seule de façon correcte.

One by made

Cette marque fait également partie de celles à éviter. Outre l’absence du confort qui reste une évidence majeure à toutes les entreprises produisant de la faible qualité, le maintien qui n’est du tout pas ce qu’il doit être, le poids du matelas vient empirer la situation. Très lourd, il est difficile de le manipuler d’autant plus qu’il ne dispose encore d’aucun poignet.

Achat de matelas : attention à ces facteurs !

Achat de matelas : attention à ces facteurs !

L’achat d’un matelas est un investissement important et donc, une affaire sérieuse qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour donc acheter un matelas, il est important d’analyser ces différents paramètres. Une fois le processus d’achat d’un matelas lancé, il faut faire attention à divers critères.

Le maintien du matelas

Il y a premièrement le bon maintien du meuble de couchage. Je vous rappelle que ce critère est différent de la fermeté dont je vous parlerai plus bas. Le parfait maintien concerne l’aptitude d’affaissement du meuble de couchage, l’opposition de ce dernier à l’écroulement, à son équilibre voire à sa capacité d’amortissement. Ceci pour que vous n’ayez pas à souffrir d’un mal de dos ou de colonne vertébrale après une nuit de sommeil.

Sa fermeté

Au bon maintien s’ajoute la fermeté qui, comme je le disais, ne doit pas être confondue. La fermeté est relative à la sensation ressentie par le dormeur après s’être allongée sur le matelas. La bonne fermeté du matelas dépend du tissu avec lequel il est fait, de sa garniture et de la surface de ce dernier.

Qui plus est, il vous reviendra de faire le choix du niveau de fermeté du lit. En règle générale, elle ne doit être ni trop ferme, ni trop rigide. Le juste milieu serait alors l’idéal. Sauf pour le dormeur qui veut un matelas suffisamment ferme pour des raisons sanitaires.

Après le confort, il faudra vous intéresser aussi aux certifications de votre matelas sans oublier les labels. Plusieurs types de matériaux entrent en jeu dans le cadre de la fabrication de cet accessoire de literie. Des composants potentiellement dangereux pour votre santé. Cela vous éviterait d’acheter des matelas fabriqués par exemple avec des matériaux capables de donner du cancer.

Le confort du meuble

C’est d’ailleurs l’objectif même de la raison d’être du matelas et par ricochet de son achat par vous. Le maintien et la fermeté doivent impérativement aboutir à un confort parfait. Lequel doit vous donner l’impression de dormir sur des nuages comme le veulent certaines marques comme Emma, Hypnia, Epada et bien plus encore.

Le type de matelas

Vous devez impérativement y porter votre attention. En décidant d’acheter un autre meuble de couchage, ça suppose que le matelas de maison n’est plus à votre convenance. Mieux, c’est que vous avez défini votre besoin en la matière et avez l’idée claire sur le type de matelas que vous voulez.

 Il peut s’agir de celui en ressort ensaché, en latex, en mousse à mémoire de forme ou de celui hybride. Cela vous permettra d’opérer rapidement un choix de matelas. Puisque vous connaissez déjà ce que vous voulez, cela facilitera votre choix. Quand je parle du type de matelas, je fais aussi allusion à ses différentes caractéristiques qui sont par exemple :

  • La densité de la mousse
  • Son épaisseur
  • Les dimensions du matelas
  • Son prix
  • Sa marque
  • Sa gamme (haut de gamme ou non)
  • Ses différents modèles

La connaissance de ses différentes caractéristiques vous sera d’une grande utilité. Primo, elle vous permettra de trouver le matelas exact qu’il vous faut. Celui-là qui s’adapte parfaitement à votre morphologie, qui vous procure un confort et que vos possibilités financières peuvent vous permettre d’acquérir. 

La spécialité de la marque

Oui, c’est une exigence et pas des moindres. Acheter un matelas en 100 % latex chez une marque qui ne propose uniquement que des matelas à mémoire de forme ou en ressort ensachée serait une grande impertinence. Il faudra donc vous rassurer de ce que, de façon effective, le type de matelas en face duquel vous êtes est dans le domaine de prédilection de la marque.

La renommée de la marque

Les marques de matelas, il en existe des dizaines en France, au Canada, bref dans toute l’Europe. Et le moins qui puisse être dit est qu’elles ont tendance à toutes se déclarer meilleures alors que peu d’entre elles (Emma, Hypnia, Bdreams, Matelas vert…) le sont vraiment.

Il faudra vraiment faire attention pour ne pas vous y méprendre. Que faire alors ? Pas d’inquiétude, la solution est toute simple. Vous n’aurez qu’à vous renseigner sur la réputation obtenue par la marque dans différents pays (Canada, France, etc.).

Les marques à la bonne et haute réputation ont souvent obtenu des reconnaissances de la part des consommateurs réunis en association indépendante. C’est par exemple le cas de Emma qui, en Europe, reste la 1re marque de matelas.

L’histoire de la marque

À l’instar de Dunlop, toutes autres marques ont une histoire même celles nouvelles. Cela vous permettra d’avoir une idée claire de la marque, ses visions à court, moyen et long terme ainsi que son leitmotiv.

Les offres de la marque

Ici, il s’agit d’avoir une connaissance étendue sur les différents types d’offres de réduction et tous les autres avantages que confère l’entreprise à ses clients. Autrement dit, vous devez savoir la politique de vente et de fidélisation des clients que suit la marque.

L’utilité est que cette étape vous permet à l’acheteur du matelas de savoir le délai que garantit qui accompagne le matelas après qu’il soit acheté, la possibilité qu’elle soit livrée gratuitement ou non. Il peut aussi s’agir de la précision sur la durée de livraison, de l’existence ou non d’un bonus de bienvenue et bien plus encore.

Les marques Low cost de faible qualité à éviter ?

Les marques Low cost de faible qualité à éviter ?

Les marques low cost désignent celle qui, consciente de la mauvaise qualité de leurs produits, réduit les prix de ces derniers de sorte à faciliter la vente. Prenez garde, il ne faut surtout pas confondre cette réduction des prix des différents matelas à la diminution des coûts d’acquisition de matelas que proposent les grandes marques.

En mettant le prix de leurs produits très en dessous du prix normal de vente, la prétention des marques de low cost est de rendre plus facile la vente de leurs matelas. Il ne s’agit aucunement d’une réduction promotionnelle, d’un bonus de bienvenue ou de façon plus générale, d’une politique de fidélisation des clients.

Et c’est justement pour cette raison qu’il faudra faire attention à ces marques dites de Low cost. Elles vous incitent à l’achat de matelas de mauvaise qualité. Vous l’aurez compris, une vente issue d’un tel processus sera forcément en votre désavantage.

Vous aurez investi dans un projet qui n’aura alors pas abouti. Le matelas acheté ne vous saura d’aucune utilité si ce n’est qu’il vous entrainera, au contraire, dans des ennuis de santé. Mais de quelles marques s’agit-il réellement, demanderiez-vous ! Eh bien, je vous les cite. Il y a la marque :

  • Pureness Bultex
  • Lumia
  • Hifort
  • Mymoosi
  • One by made

Ces différentes marques low cost peuvent à première impression vous intéresser, mais comme face à une tentation, il faudra faire montre d’une très grande résistance. Ces marques développent des matelas qui sont de faible qualité. C’est le cas parce que les meubles de couchages proposés par ces enseignes ont :

Une durée de vie réduite

Un matelas est conçu pour être utilisé sur une dizaine d’années. Or, ceux de faible qualité arrivent à faire à peine plus de la moitié de cette durée. Et ce, qu’il s’agisse des matelas en latex, des matelas en mousse à mémoire de forme, de ceux en ressorts ensachés voire des hybrides.

Ceci pour plusieurs raisons. Il y a premièrement la qualité des matériaux eux-mêmes. Pour qu’un matelas soit haut de gamme, tout part d’abord des matériaux de fabrication choisis par la marque. Lesdits matériaux pouvant parfois coûter cher à ces dernières qui préfèrent ceux qui sont à moindre coût. 

La deuxième raison de la durée de vie minime des matelas des marques low cost est relative à la compétence des fabricants et de leurs méthodes. Moins le personnel de la marque productrice du matelas est compétent, plus la qualité de l’accessoire est mauvaise et la durée de vie (du matelas) très réduite.

Une gamme de prix impressionnante

C’est même ce à quoi on reconnait les marques low cost. Il s’agit de leurs prix très bas en dessus de ceux normaux que proposent les marques de renom. Les prix de vente des différents types de matelas (matelas en latex, à mémoire de forme, en ressorts ensachés ou hybrides) ne correspondent pas à la qualité du produit vendu. Le rapport qualité-prix du matelas reste en déséquilibre.

J’attire néanmoins votre attention sur un fait. Je ne dis pas que toutes les marques qui vendent des matelas à bas prix sont des marques de mauvaise qualité. Ce qui diffère les marques low cost de celles qui sont ordinaires, c’est bien le niveau auquel le prix du matelas est baissé. La notoriété qui entoure la marque qui réduit le prix de son matelas doit être aussi prise en compte.

Un court délai de garantie et d’essai

Pour les matelas de faible qualité, la durée de garantie n’est généralement pas longue. Il y va de même pour les essais gratuits qui durent généralement 100 nuits pour les marques de matelas haut de gamme.

Je ne vous le fais pas dire, en réduisant ces périodes, l’objectif est tout simple. Limiter les retours de matelas puisque les clients déçus peuvent décider de retourner le meuble.

Une sensation d’inconfort

C’est un secret de polichinelle, du moment où ce meuble de la literie est de faible qualité, il est clair qu’il ne peut procurer aucun confort. Primo, la sensation de mal de dos ou de douleur au niveau de la colonne vertébrale sera garantie du fait du mauvais maintien du matelas.

Secundo, il y a le sommeil qui, je peux vous l’assurer, sera d’une très mauvaise qualité. Si le matelas n’est pas trop ferme, alors il sera trop souple ou vis-versa. Soit la densité de la mousse ne sera pas la bonne. L’équilibre entre fermeté et souplesse fera donc défaut. Et l’accueil que vous offrira le matelas à chaque couchage vous plaira moins. Je mets aussi dans l’inconfort, divers autres éléments. Il s’agit de la garniture, du poids du matelas, le fait qu’il soit non déhoussable, etc.

Les autres accessoires d’une literie sont-ils aussi importants ?

Les autres accessoires d’une literie sont-ils aussi importants ?

Une literie, c’est tout un ensemble d’éléments réunis entre eux. Parmi les accessoires constitutifs de la literie, le matelas fait partie des plus importants. Mais à côté de lui, il y a d’autres meubles qui le sont aussi. Pour que votre sommeil soit de qualité et que vous ayez l’impression de dormir sur des nuages, il faudra, outre le matelas, acheter les autres accessoires. Il y a :

Le lit

Il s’agit d’un meuble souvent fait en bois destiné à supporter un sommier et par extrapolation le matelas. Il doit être bien choisi. Pour qu’après achat, ses dimensions correspondent à celles du sommier et du matelas. Tout comme ce dernier, il existe diverses sortes de lits. Que ce soit en France, au Canada ou ailleurs, vous pourrez porter votre choix sur un lit haut de gamme.

Faut-il le rappeler, la majorité des marques de matelas proposent aussi les autres accessoires de la literie ? Il y a à titre d’exemple la marque de matelas Ikea, Emma, Epeda, etc. Avec ces différentes entreprises, vous avez la possibilité de choisir un lit de haute qualité et qui a un meilleur rapport qualité-prix sans oublier la possibilité que le lit vous soit livré chez vous sans que vous ayez à débourser la moindre somme.

Le sommier

Qui dit lit, dit forcément sommier et qui dit sommier, dit forcément lit. Il y a entre ces deux meubles, un rapport de complémentarité. Le sommier reste et demeure un contenu du lit. Partant de cette considération, il est clair l’impératif selon lequel, le sommier doit bien s’intégrer au lit acheté par le dormeur.

Si vous avez des doutes sur ce qu’est réellement un sommier, eh bien retenez qu’il s’agit d’une planche qui sert d’appui au matelas pour que ce dernier n’ait pas un contact direct avec le sol. Fabriqué avec différents matériaux (fer, bois, acier…), il participe à la solidité de toute la structure de couchage. Il est possible de l’acheter chez les marques de matelas qui commercialisent aussi tous les autres éléments de la literie.

Le surmatelas

Il s’agit d’un accessoire à l’utilité toute particulière. Comme son nom l’indique si bien, il est posé sur le matelas et a un rôle précis. Celui de rendre le matelas plus moelleux à l’accueil si entretemps il était trop ferme.

L’usage d’un surmatelas limite alors les risques de mal de dos, les douleurs de la colonne vertébrale. Il limite aussi les douleurs articulatoires des membres inférieurs si le dormeur a tendance à dormir sur le côté.

 Je vous rappelle que le choix du surmatelas doit bien se faire. Toutes les règles qu’il fait respecter pour choisir un matelas doivent être alors prises en compte lors de l’achat d’un surmatelas.

Les linges de literie

 Il s’agit de linges de tailles variées qui servent à couvrir toute la surface d’un matelas, d’un surmatelas. Il est des linges qui sont aussi utilisés par les dormeurs et qui se désignent souvent par le mot « couverture ». Peu importe le type de linge que vous souhaitez, il est possible de l’avoir chez les développeurs matelas haut de gamme.

Les oreillers

Si vous voulez un sommeil de bonne qualité, votre structure de couchage doit l’être d’abord. Et pour qu’elle le soit, elle doit être au complet. Aucun élément (important et nécessaire pour vous) ne doit manquer. Les oreilles sont certes des accessoires de petite taille, mais ils sont d’une très haute importance.

Les oreillers ont une double fonction. Ils servent d’une part à conférer un meilleur aux cervicales du dormeur. D’autre part, ils permettent un parfait ajustement de la colonne vertébrale de ce dernier, l’épargnant ainsi d’un éventuel mal de dos.

Dans le secteur de la literie, les marques de matelas peuvent se compter par dizaines. Seulement qu’il faille savoir distinguer celles qui développent des produits haut de gamme de celles qui mettent sur le marché des accessoires de faible qualité. Cet exercice vous permettra d’éviter d’une part, les marques qui produisent de mauvaises qualités et de l’autre, celles spécialisées dans le low cost. Voilà tout ce qu’il faut savoir des marques de matelas à éviter et pourquoi il faut le faire. Restez attentif et vous achèterez un matelas de votre goût.

Vous pourrez lire aussi :

Laurence Rodriguez

J'ai longtemps travaillé en tant qu'auxiliaire de vie/soignante, aujourd'hui je suis chargée de communication et rédactrice à mon compte. Pourquoi biendormir.fr ? De nombreuses personnes ont des troubles du sommeil (troubles d'insomnie chronique, ronflements, micro-réveils, apnée obstructive...). J'ai créé ce site pour eux, j'aimerais guider et conseiller ces personnes afin de les aider à dormir sereinement.
Laurence Rodriguez Linkedin